Border Collie Health

DÉFINITION ET CAUSES DU PROBLÈME

La dysplasie de la hanche est un développement anormale de l'articulation coxofémorale (hanche) et un processus dégénératif de la même. Tout en étant une maladie qui peut avoir des différente raisons à l'origine, elle a un facteur héréditaire très important, mais aussi il peut avoir des causes environnementales, nutrionnelles ou de conduite en générale, qui peuvent favoriser ou éviter son apparition. Par exemple, une activité excessive des chiots, conditions d'habitage -sols glissants- ou un régime que favorise une croissance trop rapide peuvent entraîner son apparition, à cause d'un déséquilibre des forces mécaniques entre les os et les masses musculaires. Alors, il est très important de surveiller l'alimentation des petits, de façon que les aliments soient parfaitement équilibré vis-à-vis de l'énergie, les minéraux et vitamines, pour donner à ces chiens à croissance rapide, un équilibre entre la croissance des os et de tissus moux, surtout des muscles. Il faut, aussi, faire attention à l'exercise et activité de notre chiot. Des mauvaises habitudes avec notre petit peuvent entraîner des problèmes et particulièrement, les sauts dangereux, monter ou descendre des escaliers trop souvent, glissades fréquentes, etc. sont à éviter. Au travail avec notre chien, c'est nous l'animal rationel, et donc, à nous de surveiller et contrôler notre jeune ami. Les activités si amussantes pour ce petit chiot (courrir, sauter, monter et descendre...) peut être à la base d'un vrai problème de santé comme une malformation des os.

SYMPTÔMES

Quand un chien souffre de dysplasie, les articulations de la hanche se dévéloppent de façon défectueuse. La tête du fémur se déplace au niveau des bords de la cavité acétabulaire (laxité) de la hanche. De cette façon, celle-ci est inéstable et cause des inflammations, faiblaisse et douleurs. Les symptômes peuvent être trompeurs, puisque il y a des fois où le chien ne montre pas de signes apparents mais quand la maladie est rentré dans une phase très avancé. Legères anomalies en marchant ou en se déplaçant, boîtements plus graves, ou même éviter posser sur le sol une des extrémités, peuvent nous donner des pistes sur la souffrance de notre Border Collie. Nonobstant, la seule façon de savoir si notre chien souffre de dysplasie est de lui faire des radios.

DIAGNOSTIC

La seule méthode de contrôle, pour nous, les éleveurs, c'est la radiologie. Les radiographies se réalisent dans un centre vétérinaire et normalement sous anesthésie générale, puisque le chien n'est souvent pas à l' aise avec la position plus adéquate pour obtenir les radios, et il est difficile de le lui faire éveillé. En choisissant des parents libres de dysplasie de la hanche, nous aurons plus de chances d'avoir des chiots génétiquement libres de la maladie, puisque les exemplaires avec des bonnes hanches devraient produire des chiots sains. Ça sera aux maîtres, alors, de surveiller le reste des facteurs (activité non excessive des chiots, alimentation correcte...) Les éleveurs sérieux suivons un programme de sélection sur la base des radiographies obtenues, de façon à éviter la réproductions de chiens qui ne soient pas aptes vis-à-vis de cette maladie. C'est un devoir des éleveurs de bien choisir les parents, libres de maladies, et d'informer les nouveaux propriétaires des messures adéquates de surveillance et contrôle du chiot. Un bon conseil de comportement avec les petits peut souvent éviter des problèmes graves.


Cadera afectada

Exemple d'une hanche avec un trouble de développement et les traitements (chirurgie) pour rectifier la formation anormale des os. Photos propriété de Marie-Pierre, Moselle (France). -G (gauche) y D (droite)-.

Les ceroïdes lipofuscinosis neuronal (CL) sont des maladies métaboliques héréditaires, caractérisées par la accumulation de lipopigments auto-fluorescents, surtout dans les neurones, causant la dégénérations des mêmes et des célules occulaires. Associée, une sorte d'épilepsie, retardement psychomoteur, une progressive perte de vue et mort précoce. Dans la plupart des cas, le CL es mortelle, puisqu'il n'y as pas de traitement connu. Actuellement, il ya des méthodes génétiques de dépistage, qui peuvent nous montrer si un chien est normal, porteur (carrier) ou atteint, de façon que nous pouvons privilégier les saillies entre des chiens libres, qui auront des chiots libres de CL. Du point de vue génétique, les chiens peuvent être:

NORMAUX:

Les individus normaux ne souffriront pas la maladie, ni la transmettront aux

CARRIERS:

Les individus carrier ne souffrent pas la maladie. Un carrier ne devrait que être croissé avec un chien libre. De cette façon aucun des chiots ne souffrira la maladie (il y aurait des carriers dans la portée).

ATTEINTS:

Les individus atteints ont la mutation génétique et il développeront la maladie, de façon plus ou moins sevère. Ces chiens ne devraient être croissés, le cas échéant, avec des individus normaux. De cette façon aucun des chitos souffrirait la maladie (il y aurait des carriers dans la portée). Voyons les résultats des différentes saillies selon le classement ci-desus. IMPORTANT: éviter des saillies donnant des chiots atteints.

FEMELLE ATTEINTE FEMELLE CARRIER FEMELLE NORMALE
MÂLE ATTEINT
Tous les chiots atteints
50% carrier
50% atteints
Tous les chiots carrier
MÂLE CARRIER
50% des chiots carrier
50% atteints
25% normaux
50% carrier et 25% atteints
50% normaux
50% carrier
MÂLE NORMAL
Tous les chiots carrier
50% normaux
50% carrier

Tous les chiots normaux

La maladie c'est une altération congénitale héréditaire qui affecte le pôle fibreux postérieur ainsi que la tunique vasculaire de l’oeil. C’est un défaut pléiomorphe, bilatéral, congénital et héréditaire, pouvant impliquer la sclère, la choroïde, la rétine et la papille optique (ou disque optique) à des degrés variables. Elle est liée à un défaut de différentiation du mésoderme a des degrés variables. Le diagnostique est difficile, puisque il peut y avoir jusqu'à quatre genres ou formes de dommages, et par conséquent, ses symptômes sont variées. Nonobstant, dans les 6 ou 7 semaines de vie, un diagnostique peut être fait, ce qui favorise le control de la maladie. Plus le chien sera agé, plus il sera difficile de réaliser un diagnostique. Ses conséquences sur la vision sont très variables : le plus souvent non détectables mais allant parfois jusqu’à la cécité. Actuellement, il y a des méthodes génétiques de dépistage, qui peuvent indiquer si un chien est normal, carrier ou atteint. Du point de vue génétique, les chiens peuvent être:

NORMAUX:

Les individus normaux ne souffriront pas la maladie, ni la transmettront aux chiots.

CARRIERS:

Les individus carrier ne souffrent pas la maladie. Un carrier ne devrait que être croissé avec un chien libre. De cette façon aucun des chiots ne souffrira la maladie (il y aurait des carriers dans la portée).

ATTEINTS:

Les individus atteints ont la mutation génétique et il développeront la maladie, de façon plus ou moins sevère. Ces chiens ne devraient être croissés, le cas échéant, avec des individus normaux. De cette façon aucun des chitos souffrirait la maladie (il y aurait des carriers dans la portée). Voyons les résultats probables des différentes saillies selon le classement ci-desus. IMPORTANT: éviter des saillies donnant des chiots atteints.


  FEMELLE ATTEINTE FEMELLE CARRIER FEMELLE NORMALE
MÂLE ATTEINT
Tous les chiots atteints
50% carrier
50% atteints
Tous les chiots carrier
MÂLE CARRIER
50% des chiots carrier
50% atteints
25% normaux
50% carrier et 25% atteints
50% normaux
50% carrier
MÂLE NORMAL
Tous les chiots carrier
50% normaux
50% carrier

Tous les chiots normaux

Le TNS est une maladie héréditaire mortelle, et les individus qui la souffrent dépassent rarement l'an de vie. Le TNS est une dégénération du système immunitaire, de tel sorte qu'ils sont dépourvus des défenses pour affronter les maladies que des chiens sains surmonteraient sans difficulté. Cette maladie se présente, avec des terribles conséquences, lors du premier vaccin. Un dépistage de cette maladie mortelle est donc très important, et préalablement au premier vaccin du chiot. Le dépistage peut être fait moyennant un control génétique. Voyons les résultats probables des différentes saillies selon le classement ci-desus. IMPORTANT: éviter des saillies donnant des chiots atteints.


MÂLE CARRIER MÂLE NORMAL
FEMELLE ATTEINTE FEMELLE CARRIER FEMELLE NORMALE
MÂLE ATTEINT
Tous les chiots atteints
50% carrier
50% atteints
Tous les chiots carrier
50% des chiots carrier
50% atteints
25% normaux
50% carrier et 25% atteints
50% normaux
50% carrier
Tous les chiots carrier
50% normaux
50% carrier

Tous les chiots normaux